« Un pays sans jeunesse est un pays dont les jours sont comptés ». « Un pays qui ne promeut pas l’esprit d’entreprendre est un pays sur lequel la jeunesse ne peut pas compter ».

Former l’entrepreneur de demain pour réussir la création d’entreprises durables

On ne naît pas entrepreneur, on le devient. C’est de ce constat qu’AlphaCroissance a ciblé des réflexions sur l’introduction de l’entrepreneuriat depuis :

  • l’enseignement primaire
  • l’enseignement secondaire
  • jusqu’à la fin de l’enseignement supérieur.

 

 

 

Grâce à nos formations entrepreneur en ligne, il s’agit d’enseigner un processus de réflexion à la base même de la création d’entreprise afin d’éviter de former des entrepreneurs qui se lanceront sans méthodologie, aveuglés par leur passion.

Former des entrepreneurs de tout horizon socio-culturel.

  • Les entrepreneurs ont une formidable diversité de leurs traits de personnalités mais un point en commun. En effet, ils sont capables de prendre des risques afin de générer du profit
  • Tout un chacun peut devenir entrepreneur à n’importe quelle étape de sa vie
  • Bien qu’il n’y ait pas d’exigence de diplôme requis pour devenir un entrepreneur, il est bon de développer des faisceaux de compétences tels que: la communication, le relationnel, la compréhension de l’environnement économique, la connaissance de l’informatique, du marketing, de la gestion, des mathématiques et de la finance

Intégrer l’entrepreneuriat à tous les stades de l’économie nationale.

  • Les initiatives entrepreneuriales sont les sources majeures de création d’emplois dans l’économie mondiale. Il est nécessaire d’encourage la création d’entreprise par des formations entrepreneurs efficaces et actualisées.
  • Les entrepreneurs sont présents à n’importe quel poste et à tout niveau de carrière. De même, il faut encourager la création d’entreprise dans le secteur public
  • Les activités d’éducation entrepreneuriales sont de vrais véhicules de développement de compétences scolaires
  • L’éducation entrepreneuriale permet également aux futurs salariés d’être plus épanouis. A juste titre, les employés formés ont  une meilleure compréhension des affaires et des problèmes éventuels rencontrés par les employeurs
  • L’entrepreneuriat ne s’apprend pas en lisant un livre, mais bien en testant ses idées dans la réalité afin de se prouver qu’on en est un.

Développer l’esprit d’entrepreneur chez les jeunes.

  • Les jeunes peuvent développer la confiance dans leurs capacités à devenir entrepreneur dans le futur. Pour cela, l’éducation doit leur fournit des activités entrepreneuriales d’apprentissage. Ainsi, il doit être possible d’introduire des exercices de créations d’entreprises beaucoup plus tôt dans la scolarité. 
  • Les opportunités d’éducation de l’entrepreneuriat sont importantes à tous les niveaux d’enseignement : depuis la sensibilisation à l’école primaire jusqu’au développement de compétences chez les entrepreneurs en exercice
Redéfinir la notion de succès.
  • La définition du « succès de l’entrepreneur » varie selon les objectifs définis par chaque individu qu’il s’agisse d’avoir des revenus complémentaires ou bien de développer des grandes entreprises à croissance rapide.

Mais, dans tous les cas, il est essentiel désormais d’apprendre à créer des entreprises qui génèrent des affaires durables afin d’optimiser les ressources de temps et d’argent.